Un métier délicat et dangereux

Classé dans : création | 0

Je suis très fière de vous présenter l’une de mes dernières créations : les boucles d’oreilles « soleil d’inca ».

La fabrication de ces boucles est extrêmement délicate : il s’agit de découper de l’or, encollé en fines feuilles,  avec une perforatrice en forme de soleil. Pour que la feuille d’or ne se déchire pas, il convient d’ajouter une feuille de papier classique avant la perforation.

Il faut ensuite saisir délicatement le soleil découpé, avec  très peu de pression pour ne pas plier la feuille mais suffisamment pour la tenir entre ses doigts… et la poser délicatement, presqu’en visant, sur la perle de bois, en espérant qu’elle n’est pas l’idée de se plier en milles feuilles juste avant l’atterrissage !

« Mais en quoi cela est-il dangereux ? » vous demandez-vous. Dans le seul fait que pendant toute cette phase de travail, j’arrête de respirer !!! Vous comprendrez que je dois agir vite pour ne pas risquer l’asphyxie !!

Qui a dit que la vie d’artiste est un long fleuve tranquille ?

??????????

Jenny…Fil

Laissez un commentaire