6 décembre… Nostalgie

Classé dans : blog | 0

Vous avez découvert une « botte de Noël »…

Voici une tradition, bien de chez moi, qui m’a bercée pendant toute mon enfance ! Et je ne résiste pas à vous partager ce qui faisait ma joie, tous les ans au mois de décembre…

Le 6 décembre, la Lorraine et l’Alsace fêtent Saint Nicolas, patron des enfants (entre autre…). C’était ma journée préférée, elle avait une saveur toute particulière pour moi !

Ma maman se levait à 04h30 du matin pour nous confectionner des « Männelle » (traduction : » petit bonhomme » en allemand, à prononcer Mèneuleu) : ce sont des brioches en forme de petits bonhommes, avec des pépites de chocolat à la place des yeux. Lorsque le réveil sonnait à 06h30 pour nous sortir des brumes du sommeil, une délicieuse odeur de cannelle et de chocolat finissait de vaincre nos dernières résistances… Dans la cuisine, à nos places, un bol de chocolat chaud, un Männele, une clémentine, un pain d’épice avec une image de St Nicolas et des petites boules de chocolat enrobées dans des papiers multicolores plaçaient ma journée sous un soleil de très bonne humeur !

A l’école primaire, nous savions que Saint Nicolas allait passer dans la journée et nous attendions fébrilement cet instant. L’institutrice nous avait appris une comptine qu’il fallait chanter à Saint Nicolas pour le réjouir et essayer d’amadouer le terrifiant Père Fouettard, un grand bonhomme, habillé comme un ramoneur et qui faisait claquer son fouet pour mieux nous terroriser !

Saint Nicolas demandait à l’institutrice si nous avions tous été bien sages et nous la regardions avec  les yeux du « chat de Schreck » en espérant qu’elle dise ce fameux oui, tout en surveillant du coin de l’œil le ramoneur… puis commençait la distribution des bottes de friandises !

Chaque enfant recevait un pochon avec des bonbons, des fruits et des friandises que nous n’avions jamais à la maison : c’était pour moi un tel trésor que malheur à celui ou celle qui aurait eu l’idée de s’approcher pour regarder ce qu’il y avait dans ma botte !

Ensuite, les bottes vidées, nous les déposions près du sapin en espérant que le 25 au matin, elle serait à nouveau pleine de trésors !

Je vous propose de revivre ces petits instants magiques en déposant près de votre sapin, une botte de Noël : fermez les yeux et attendez ! Bientôt, vous sentirez la cannelle et l’orange qui font la vie plus douce !

 

Jenny…Fil

Laissez un commentaire